Google+1

lundi, janvier 31, 2005

Désordre organisé

Rédiger vos pages crée donc le contenu indispensable à la vie de votre blog, ce contenu est soit composé de texte, d’images ; voir des deux suivant des choix qui sont tout personnels.

Mais, lorsque l’on confectionne un site, afin de recevoir le plus de visiteurs, après s’être assuré qu’il soit déjà bien fourni, il est nécessaire de le référencer dans les moteurs, de le soumettre dans des annuaires.

En est-il de même pour un blog ? La réponse est loin d’être évidente ; certains moteurs, échaudés par quelques weblogs sources de désagréments, ont décidé de ne les point traiter comme les autres sites web.

Afin de me rendre compte, j’ai recherché oxymoron fractal dans Google, en pages francophones, ce jour (il est en ligne depuis le 22.01.05). Le résultat donne ces pages en première réponse sur vingt-sept pages annoncées avec ces deux mots.

Pour terminer, je vous invite, aujourd’hui à visiter cette page de liens de ce "guide web".

Je vous recommande vivement de fouiller ces/ses pages !

samedi, janvier 29, 2005

Rire larmoyant

Vous avez raison, Stéphanie : je me suis laissé emporté hier. J'avais, au sein d'un autre article, donné deux codes : les mots violet signifiaient qu'un lien avait déjà été placé ; les mots en italique et verts correspondaient à des expressions soit étrangères, soit un peu familières, soit jargonnesques (viens-je d'inventer un néologisme ?).

Ces deux choix peuvent, à mon sens, perdurer. Par contre, il faudrait peut-être que je me calme sur la mise en couleur du nom du Blog, de celui rappelant les titres ; sauf si ces mots sont en gras ?

Une autre solution serait de trouver comment transformer le script de cette interface afin que les liens apparaissent soulignés avant que l'on passe la souris dessus...

Guillaume : je conserve votre commentaire pour son unique côté pratique montrant comment saisir un emoticon précis ; quitte à ce qu'il soit ou non transformé. Ceci étant, la transformation ne s'opérant évidemment pas, j'ai trouvé une solution pour placer le smiley que je désirais. C'est comme les avatars pour un Forum : il faut avoir un serveur. Un Blog n'en est pas forcément un ; ici, par exemple, il faut aussi prendre un espace images. Avec un Site, c'est bien plus simple ; alors, un grand merci à ceux qui hébergent mes images !

Pour ce qui est de la fermeture de la classe Préparatoire à Saint-Denis, je vous propose un lien vers un article de Libération à ce sujet (Libé du jeudi 27.01.05).

Attention : des fenêtres publicitaires cherchent à s'ouvrir...

L'Humanité, le Monde (entre autres) avaient aussi un article sur cette fermeture programmée.

Post-scriptum : je n'y avais pas songé ni le jeudi 27.01 ni le lendemain, mais ce serait, je crois, sympathique que les signataires de commentaires indiquent la région d'où elles/ils écrivent.

Merci à Stéphanie et Guillaume d'avoir répondue par courriels à ma curiosité ! Stéphanie écrivait depuis Saint-Egrève (Isère), et Guillaume, est du 75015.

vendredi, janvier 28, 2005

Oui – Non

Tu parles d’un oxymore … M’enfin ! (comme disais Gaston Lagaffe d’André Franquin). Qui plus est, voici un bien vilain jeu ; style : jeux de mains, jeux de vilains.

Oui, Gérald, j’ai enfin trouvé comment gérer les éventuels commentaires des tout aussi éventuels visiteurs.

Votre question me permet d’ajouter un important élément que j’avais omis de mentionner dans mon post précédent : les Webmestres, de Sites ou de Blogs, auteurs de comments ici, sont les bienvenus à/pour ajouter leur URL (une par signature) en dessous de leurs noms ou pseudos.

Bien évidemment, le Site ou Blog ainsi lié devra entrer dans les normes suggérées dans Qui peut commenter ? : A savoir : pouvant être visité par des enfants.

Rubrique Dotclear versus Boogler : Dotclear serait, en fait, un simple script PHP ; pas une application client. Sur le Site de ce script, le mot télécharger veut simplement dire : copier le contenu du répertoire sur votre espace Web (Free par exemple) ; vous pouvez alors l’utiliser n’importe où (de n’importe quelle machine).

D’accord, mais c’est quoi mon espace Free (ou : Club-Internet, Wanadoo, Noos, voire OVH ou autres) ? Ce serait l’espace disque que vous alloue votre FAI pour votre Site ? Et alors : vous ajouter ce répertoire dotcleare aux dossiers contenant les pages HTML, les images de votre site sur Internet.

Vous n’avez pas de pages sur le Net ? Il vous faut, alors, passer par la case : réserver un espace chez mon "FAI préféré" ou ailleurs.

Mais, dans cet ailleurs, pourrions-nous envisager que Boggler héberge un Blog construit avec Dotclear et, donc, permette de copier dans notre espace boggler ce fameux répertoire dotclear ?

Nicolas : pas sur la tête ; merci ! Non, j'en peux plus, arrêtez !...

La mauvaise humeur du jour : celle-ci nous approche tout près des sujets dont nous parlerons en ces pages.

Un appel circule en ce moment, de courriel en courriel, avec une lettre à reproduire pour s’élever contre la fermeture programmée des classes préparatoires à Saint-Denis (région parisienne). Je ne puis hélas pas, au moment où j’écris ces lignes, vous aiguiller vers un Site.

La mauvaise humeur concerne évidemment ces fermetures de classes ; pas la pétition en train de circuler.

jeudi, janvier 27, 2005

Qui peut commenter ?

Trois options sont offertes par cette interface :

Only Registered Users
Anyone
Only Members of this Blog

Les personnes enregistrées (chez Blogger) ; tout le monde ; seulement les membres (inscrits) de ce Blog (Oxymoron fractal).

La première option ressemble à un club très fermé ; on échange des points de vues que si l’on appartient au club des Webmestre de Weblog hébergés chez Blogger. La dernière option est celle de tout Forum : vous devez être inscrits afin de pouvoir poster (écrire, commenter) ; mais la gestion de ces membres n’était pas évidentes à mes yeux.

Reste l’option tout le monde avec laquelle un visiteur, lecteur peut poster en tant que Webmestre d’un autre Blog (hébergé chez Blogger), ou en tant que personne anonyme. C’est ce point particulier que je désirais éviter tout en étant ouvert à toutes et tous. Certes le créateur des pages pourrait effacer un commentaire ; mais pas l’éditer.

J’ai déjà supprimé un commentaire que j’avais moi même écrit à titre d’essai. Il me reste à tester si je puis effacer un commentaire écrit par un anonyme.

Bref, accepter des commentaires s’avère astreignant à gérer. Alors, autant définir des règles du jeu :

Tout commentaire n’ayant pas de rapport avec l’article sous lequel il est posté ni avec les sujets traités dans ce Blog ;
tout écrit ne correspondant pas à la Charte de Blooger et de tout FAI (voir Avocat Blog) ; tout post anonyme (non signé d’un nom ou d’un pseudonyme) seront effacés.

Autre lecture recommandée : le Site de la CNIL.

Même si l’interface s’en charge, j’apprécierais que le posteur d’un commentaire me prévienne par courrier électronique (voir Profil). Merci !

mardi, janvier 25, 2005

Illusion désabusée

Commencer, entrer dans le vif du sujet ; certes, mais il vaudrait mieux, d’abord, plus maîtriser l’outil.

Sur le plan de l’écriture, je ne promettais pas des interventions quotidiennes ; je m’attache plus à découvrir l’utilisation du code HTML (qui n’est certes pas indispensable pour composer un Blog) permettant d’apporter des petits plus souvent agréables. Par exemple, ces balises placées sur un lien hypertexte afin que la page visée s’ouvre dans une autre fenêtre, et cette autre commandant la bulle s’ouvrant lorsque vous passez le curseur de votre souris sur ledit lien (et/ou image).

Ensuite vient une série de visite de Blogs afin de déterminer si leurs concepteurs ont installé un service de statistiques sur leurs pages. Un tel outil est utile, pas tant pour voir le nombre de visiteurs venus sur votre Site, mais bien plus, à connaître l’origine de vos referers (les Pages, Sites, Blogs, Domaine, Portails) ayant placé un lien vers vous, afin de les en remercier en leur rendant la pareille.

Je reviens bredouille de cette recherche. Il ne me reste plus qu’à espérer qu’un Webmestre plus expérimenté veuille bien me conseiller en m’envoyant un courrier électronique.

Enfin – et ce sera tout pour les déconvenues de ce jour -, si je pense avoir bien compris la différence entre un Weblog et un Wiki ainsi qu’elle est explicitée au bout des liens placés dans mon premier essai (Le lendemain de la veille), si je trouve tout à fait normal que les commentaires à un post soit filtrés ; je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient plus hermétiquement fermés qu’un Forum où il suffit de s’inscrire (et d’être accepté) pour pouvoir lire, poster ; participer.

Je serais, en effet, plus que désenchanté s’il s’avérait que seuls les personnes tenant un Blog hébergé par Blogger pouvaient écrire un commentaire dans le Blog d’un autre logé chez le même fournisseur.

N’est –il pas possible qu’un Webmestre éditant son travail - écrit dans Dotclear – chez le FAI Free (par exemple), puisse rédiger un commentaire dans une page réalisée avec et abritée par Blogger (toujours par exemple) ? Et réciproquement.

Là encore, je m’en remets à la bonne volonté d’un éventuel visiteur possédant ces connaissances.

S’il s’avérait que, afin de poster un seul commentaire dans ces pages, il faille créer son propre Weblog ici, la chose n’ayant aucun intérêt, nous passerions par un système utilisant le courrier électronique …

Les mots écrit en violet indiquent qu’ils ont déjà fait l’objet d’un lien dans un article précédent.

La visite conseillée du jour : le Dictionnaire du CRISCO - Laboratoire de linguistique, consultable en ligne.

dimanche, janvier 23, 2005

La veille du lendemain

Au moment où j'entreprenais mes recherches avant de créer ces pages - que je ne suis pas certain de tenir au jour le jour -, les webmestres des Sites ou Blogs ci-dessous m'ont particulièrement aidés et conseillés :

Climb to the Stars,

Je les en remercie chaleureusement en plaçant ces liens vers eux.

Depuis (au 27.01.05), certains me font le plaisir de lier mon travail et je les déplace donc en Liens permanents (à droite de l’écran). Seront placés, au même endroit, des liens vers des Sites ou Blogs pratiquant les échanges et me l’ayant fait connaître par courriel ! (Je n’ai pas d’outil statistique pour le moment).

samedi, janvier 22, 2005

Le lendemain de la veille

Je ne sais pas si créer, maintenir un Weblog est plus facile que de fabriquer et tenir à jour un Site Web ; ce que je sais, c'est que j'avais envie de mettre en ligne des pages permettant de partager des informations et que je ne me voyais pas mettre en place un Forum. Avant de débuter, il est bon de se renseigner. D'abord : c'est quoi un Weblog et qu'est-ce qui le différencie des autres "objets" que l'on peut trouver sur le Web ? Je trouve des réponses au bout de ce lien, de celui-ci et aussi en ces pages.

Un Weblog n'est pas un Wiki ; voir ce lien et cet autre. Encore un Wiki ; très utile.

Une fois les définitions trouvées ; comment et où construire son Weblog ? Choisir les moyens offerts en ligne, par exemple, ou passer par un logiciel conçu pour ça comme ? Ce choix dépend de nombreux critères personnels.

Maintenant, il n'est pas inutile de le baptiser. Pour le mien, j'ai opté pour un nom et un adjectif. Voici une définition d'Oxymoron et une autre pour "fractal". Le titre de cette première contribution est un oxymoron ; dans l'esprit. La "réalité virtuelle" en est un autre ; et d'aucun vous diront qu'elle (la réalité virtuelle) est forcément fractale ! Ainsi que vous le voyez, tout ceci est très récursif : visiter le Web avant d'y apporter sa propre petite pierre.

Après le baptême, on peut tenter un petit logo :

Le Weblog de Gilles Desforges

Dernière lecture conseillée avant de commencer ; ce qui concerne le droit.

Maintenant : pourquoi se lancer ? D'abord, pour apprendre. Mais, que l'on construise des Pages personnelles, un Site, un Blog ; la technique ne suffit pas. Il faut songer à créer du "contenu".

Alors, quels seront les sujets abordés sur l'Oxymoron fractal ? Des petites notes et humeurs personnels. Mais, une fois un peu plus débrouillé, nous parlerons ici d'informatique scolaire. L'informatique à l'école. Puis, peut-être, d'autres sujets tout en tentant de ne point devenir trop généraliste.