Google+1

jeudi, février 17, 2005

Flamme d'eau

En effet, ainsi que tu le soulignes – Gilliath – dans ton commentaire du post Pédiatrie gérontologique, j'avais bien lu l'article Formation dans les IUFM de Tizel du mercredi 26 janvier.
Mais revenons à ce fameux Questionnaire pour afficher, ici, deux nouvelle réponses arrivées par courrier électronique et dont je remercie les auteurs.

Une contribution parisienne par le développeur d'une version du langage Logo pour Windows, et une, familiale, en provenance du Lot et envoyée par un passionné de la spéléologie. Ce dernier précise bien que ce n'est pas à l'école que ses filles ont appris à réaliser les pages web vers lesquelles je place aussi un lien.


Fleur
de MMS à CE2 : école publique, Paris(75020), une salle informatique dans l'école.
CM1 et CM2 : école publique, Paris(75019), une salle informatique dans l'école.

Tom
MMS et MGS : école publique, Paris(75020), une salle informatique dans l'école.
CP école publique, Paris(75019), une salle informatique dans l'école.
CE1 école publique, Paris(75019), se rend avec son maître dans un atelier informatique en dehors de l'établissement.

Jean-François, Paris (75019)


Entre 1990 et 2005, vos enfants - ou vous mêmes - ont fréquenté :
les classes suivantes :

3 sections de Maternelle
CP, CE1, CE2, CM1, CM2

Cette classe se trouvait dans une école publique

La classe que vous avez mentionnée était équipée :

3 sections de Maternelle : l'école possédait une salle informatique
CP : l'école possédait une salle informatique mais les élèves n'y allaient pas.
CE1 : l'école possédait une salle informatique + d'un ordinateur en fond de salle
CE2 : l'école possédait une salle informatique + d'un ordinateur en fond de salle
CM1 : l'école possédait une salle informatique + d'un ordinateur en fond de salle
CM2 : l'école possédait une salle informatique + d'un ordinateur en fond de salle

Nom de la ville ou du village où se trouvait cette école : Gramat
Merci d'indiquer le département : 46 (Lot)

Thierry (Passion Spéléo) Aude et Perrine

mardi, février 15, 2005

Eblouissant Trou noir

Ce court mois de février se voit écorné par les deux semaines de vacances scolaires étalées en se chevauchant, selon les Zones. Heureuses sont les périodes de congés ; lorsque l’on peut en prendre. Et dire qu’un Baron voudrait supprimer les 35 heures … Mais, je m’égare … hypocrite

En ces temps où les familles songent plus à se rendre vers des étendues où ils pourront skier, dévaler une pente neigeuse à cheval sur une luge avant que de vider quelques verres de Grog, il était attendu que le nombre de visiteurs soit relativement parcimonieux et, partant, que notre Questionnaire n’ait point attirer encore une avalanche de réponses.

Au passage, je remercie les personnes composant quelques réclames afin d’attirer d’autres visiteurs en ces pages comme Gilliath (de MagiX-edu) sur le Forum de Thot Cursus. Hélas, pas plus ce Forum que celui du Monde, ne risquent de trouver des personnes suffisamment motivées pour répondre … étonné

Autant parler d’autres choses ; par exemple : "Les communications Wanadoo-Ovh prises dans un trou noir".

Je vous invite à lire l’article de ce jour en lien ci-dessus, d’y découvrir la solution technique trouvée par Webmaster-hub, puis de déterminer vous même ce qu’ont de scandaleux ce manque de communication de l'opérateur historique ; surtout si l’on sait que F.T. n’en est pas à son coup d’essai : "En janvier 2003 déjà, les utilisateurs d'Ovh subissaient une situation analogue suite à un problème de communication entre Free et Wanadoo (lire l'article du 22/01/2003). Contactés, les équipes de Wanadoo n'ont pas livré de réponse officielle avant la parution de l'article".

Ce petit sujet n’est pas si connexe qu’il y paraît ; demandez à un parent d’élève d’une école Primaire publique parisienne possédant une salle informatique s’il sait pourquoi la connexion Internet y est coupée. pas content

M’enfin (ma citation préférée, voir Oui – Non ; post du 28 janvier dernier), comme diraient Les Guignols de l’Info : sachons garder la positive attitude. Haut les cœurs et : Hakuna Matata !

Hakuna Matata, VO et version Disney.

samedi, février 12, 2005

Pédiatrie gérontologique

Oserions-nous nous entretenir, ici, afin de passer un peu le temps, de Pédagogie ?

Par exemple, disserter sur pédagogie versus technique ? Attention, le sujet ne saurait être : techniques pédagogiques ou techniques de pédagogie(s). Ces pages n’ont rien à voir avec un IUFM.

La citation du jour : Une grande toquade d’un de mes paires, devenue un de ses axiomes préférés dit : "Lorsque la technique progresse, la pédagogie recule".

Mais, sur ce thème, vous auriez peut-être souhaité débattre de la fameuse, célébrissime pédagogie du projet ; concept qui cache souvent les mots production de produits ?

Ou : l’école comme antichambre du monde du travail occultant au maximum les apprentissages fondamentaux, abandonnant son but humaniste consistant à aider l’enfant à devenir ; non pas à produire.

Non, à franchement parler, je ne sens pas ces débats ... Pourtant, ils feraient sens dans le thème général de ce blog ... Une autre fois, peut-être, si vous insistez ; pour lors et au jour d'aujourd'hui, je préfère demeurer concentrer sur les moyens informatiques offerts aux enfants des Ecoles Elémentaires dans la période stipulée dans le Questionnaire.

Merci, Gérald, pour ta participation ; j'attendais en effet impatiemment la contribution des Princesses ! Voici le lien vers la Collection de Tortue en question.

jeudi, février 10, 2005

Traducteur unilinguiste

Nous y sommes enfin ! Je viens de recevoir la réponse de l’aide en ligne du service permettant à la fois la création et l’hébergement de ces pages au sujet de la non adéquation d’un code nécessaire – forcément indispensable – au fonctionnement de l’outil traitant de statistiques ; accessoire sur lequel s’était porté mon choix avant que de s’orienter vers celui que vous trouvez désormais en bas de page.

Proustien comme phrase ; non ?! … On reprend son souffle et on poursuit.

Je vous livre, en VO, la justification envoyée : “Unfortunately, we do not provide support for third-party applications. Please contact the application provider for further assistance with this matter.

L’un renvoyant à l’autre et réciproquement ; je me tourne vers un troisième larron et n’en parlons plus ( ?) …

Pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents, il est question, dans les lignes ci-dessus, de Blogger, Xiti et Site Meter.

Beaucoup plus intéressant : merci à Jean de Villiers le Bel (95) pour sa réponse à notre Questionnaire s’adressant aux parents d’enfants ayant – entre 1990 et maintenant – fréquenté une école maternelle et/ou primaire et acceptant de nous préciser si, alors, l’enfant bénéficiait de l’outil informatique.

Cette demande d’informations est ouverte aux institutrices et instituteurs de France, de Navarre et d’Europe.

mercredi, février 09, 2005

Bousculade immobile

Alors, puisque ce n’est pas – encore ? -, la bousculade pour vos réponses à mon Questionnaire, parlons d’autres choses en attendant …

Pour mon problème avec le code de XITI, Bloggler n’a toujours pas répondu à mon courriel et un fin connaisseur du Hub m’assure que cela viendrait du java-script du dit code. Si j’ai existé un jour pour ce service de statistique, ce n’est plus le cas au jour d’aujourd’hui ; je pense donc que je ne vais pas tarder à enlever mon lien permanent vers eux.

Sur le plan référencement dont j’ai déjà dû vous entretenir en janvier, j’ai profité de l’arrivé du moteur de Microsoft pour déclarer ces pages. Mais, comme ça me fendait le cœur (ainsi que l’on dit à Marseille), je me suis empressais de me signaler aussi à Yahoo et à Google. Ces deux là, dès aujourd’hui, répondent nettement à la recherche portant sur le nom de mon Blog !

Au sujet du Template, c’est claire, je ne maîtrise toujours pas. Vous n’avez qu’à voir cette petite trace malencontreuse au-dessus du logo de Site Meter … Par contre : je suis parvenu à mettre une photo dans mon Profile ! Oui mais je n’ai point trouver comment changer son petit commentaire My photo en celui que je voulais ; la phrase au conditionnel placée en dessous, juste avant la rubrique Previous post. J’ai utilisé ce temps car je ne suis pas certain de l’affirmation affichée ; si quelqu’un peut confirmer ou infirmer ; cette personne sera la bienvenue !

Pour terminer, ce soir, je propose de vous emmener dans la Province d’Alberta, au Canada, à la faculté, carrément afin de rencontrer le travail de Martin Beaudoin joliment titré Le devoir conjugal !

lundi, février 07, 2005

Précisions abstraites

Merci, Hélène de Nîmes (et pas de Troie …) pour ta réponse. Tu (c’est toi qui a commencé le tutoiement …) es celle qui inaugure ces réponses espérées à ce Questionnaire !

D’abord, avant toute chose, tenir ma promesse et, puisque tu as créé un Site, je place un lien vers lui : Cunning Central Perk.

Ensuite, tu demandes à quoi sert ce questionnaire. Tout simplement à tenter de référencer les écoles maternelles et primaires où l’enfant pouvait bénéficier de l’outil informatique.

Plus exactement, il devrait servir à déterminer les villes et villages dont les Mairies offraient des ordinateurs, voire des animateurs, soit dans une salle de l’école, soit dans un atelier hébergé par un Centre d’Animation (par exemple) ; ceci, entre 1990 et maintenant.

Je pense à la France ; mais pas seulement. Qu’en est-il ailleurs en Europe ? Au-delà de l’Europe ; pourquoi pas ? …

dimanche, février 06, 2005

Questionnaire

Dans le questionnaire ci-dessous, plusieurs réponses sont possibles. Dans ce cas, merci de bien vouloir répondre classe par classe.

Exemple :

CE2 école privée, Saint-Esteve (66240), un ordinateur en fond de classe
CM1 école publique, Lyon (69005), salle informatique
CM2 idem
------------
Entre 1990 et 2005, vos enfants – ou vous mêmes - ont fréquenté :

une classe de Maternelle
MMS
MGS

une classe du Primaire
CP
CE1
CE2
CM1
CM2

Cette classe se trouvait dans une école
publique
privée (sous contrat)

La classe que vous avez mentionnée était équipée :

d'un ou plusieurs ordinateurs en fond de salle
l'école possédait une salle informatique
les enfants se rendaient avec leurs maîtres dans un atelier informatique en dehors de l'établissement.

Nom de la ville ou du village où se trouvait cette école.

Merci d'indiquer le département, voire, l'arrondissement.

Votre prénom

Vos adresses électroniques :

E-mail [ne sera pas indiquée sur le Blog]
URL (http://) [si vous désirez qu'elle soit mentionnée et à condition que vos pages puissent être visitées par des enfants]
----------------------------------------------------------------------------
Merci de répondre en utilisant l'adresse de courriel indiquée dans "View my complete profile" en haut de page, ou en postant un commentaire.

samedi, février 05, 2005

Tourner en avant

Je connais des spécialistes du langage et de la pédagogie Logo qui vont me fusiller pour ce titre ... Non, j'en peux plus, arrêtez !...

Outre sa gentillesse, le commentaire de Tyzel dans "Paul Eluard", nous montre bien que, dans cet outil, l'url saisie par le signataire n'est pas transformée en lien sur lequel un visiteur désirant explorer ses pages pourrait cliquer.

Dans votre cas, Tyzel, ce n'est pas important, dans le sens où j'ai placé un lien permanent vers votre Blog. Pour d'autres lecteurs et webmestres postant un commentaire, je renouvelle ma promesse de les remercier par un lien hypertexte qui ne soit pas à copier/coller dans la barre d'adresse du Navigateur.

Ce, dans les conditions de lisibilité de leurs sites établies dans un de mes écrits de janvier. Enfin, s'il y a échange de liens, l'url du visiteur se retrouverait dans les liens permanents ; colonne de droite.

La surprise de la veille : mon compte chez Xiti fonctionnait – hier 04.03 – alors que le fragment n'avait toujours pas pu être installé. Je signale l'aubaine à ce service de statistique dans mon accusé de réception à leur réponse. Ils précisent bien qu'ils auditent maints Blogs.

Face à ce fait, je décide de placer un lien permanent vers Xiti ; lien ne pouvant remplacer le code servant à s'occuper de mon Blog, mais marquant bien mon humeur détestable face à ce genre de situation.

Nous en sommes donc bien à la question : l'impossibilité apparente ne vient-elle pas de Boggler (qui lui ne m'a pas encore répondu) ? Serait-ce un problème avec du java script ?

Si je m'occuperais d'un site web, je me poserais ce genre de questions ; j'ai choisi de construire un Blog dans sa forme la plus simple afin, justement, de ne point avoir à me préoccuper des aléas techniques. Qui plus est, il me semble renifler comme une odeur de malaise sur ce sujet, de non-dit ; un je ne sais quoi ...

Deux campagnes sans aucun rapport : en ce jour de mobilisation pour les 35 heures et la revalorisation du pouvoir d'achat, je désirerais pointer deux liens vers des Sites oeuvrant pour d'autres causes. La première a, tout de même, un rapport existentiel avec notre préoccupation (l'informatique à l'école). La seconde n'est pas intrinsèquement hors sujet ; peut-on imaginer un instant que la télévision n'ait rien à voir avec l'apprentissages des jeunes enfants ?

"Sauvons la recherche" en est à sa seconde pétition.

"Les pieds dans le paf" voulait obtenir la présence de téléspectateurs au CSA.

jeudi, février 03, 2005

Larmes rieuses

Un second post ce jour ; ça ferra une moyenne avec les jours où je n'écris pas ...

Dans son article "Google, MSN, Yahoo, AllTheWeb - La guerre des moteurs est-elle relancée" du 02 février, Tizel (lié à droite de cette page), mentionne un aspect de la dite gué-guerre.

Je voudrais, ici, en pointer une autre tournure possible, peut-être tabou. Je ne refuserais pas la contradiction si quelqu'un veut l'apporter dans un Commentaire.

Ainsi que je le mentionnais en janvier, alors que je tournais autour de ma découverte du "comment réaliser un Blog", faire appel à un outil de statistiques peut s'avérer intéressant. Je m'inscrivais donc, ce jour, à Xiti que des amis pratiquent sur leurs Sites Web.

Au moment de placer le code indispensable au bon fonctionnement de Xiti, j'aboutissais, à chaque tentative, à un échec total. Pas de message d'erreurs, pas de logo de Xiti, pas de lien (valables ou non vers lui).

Je me fendais d'une demande d'aide à Xiti, puis à Boggler ; j'attends les réponses qui peuvent arriver d'ici à demain. Puis, poursuivant mes recherches, j'ai visité maints Blogs hébergés par Boggler. Je découvrais alors, sur l'un d'eux, un autre outil de statistiques : Site Meter. Je regardais le code du Blog en question, puis tentais l'aventure.

Je me rends sur le site de l'outil en question, m'inscris et copie sans difficulté aucune le code nécessaire à l'endroit où il doit se trouver. Un de ces mêmes endroits où j'avais tenté de coller le code Xiti sans succès. Et là : ça fonctionne tout à fait bien !

Entre temps, j'ai consulté quelques-uns de mes paires sur le Web et l'un d'eux se demande s'il n'y aurait pas une certaine mésentente entre le premier moteur nommé par Tizel - dont Boggler est une des nombreuses extensions - et Xiti. Dit plus crûment : l'un ne refuserait-il pas l'autre ? Un début de réponse pourrait se trouver dans les forums spécialisés WRI et HUB.

Mais, ne tombons pas dans le "procès d'intention" et attendons les réponses et de Boggler et de Xiti ...

Résultante de cette mésaventure, soit je me suis inscrit pour rien chez Xiti et ne risque que d'encombrer inutilement leurs services jusqu'à ce qu'ils effacent mon affiliation, soit une solution est trouvée et je pourrais me retrouver avec deux services de statistiques. J'exclue l'option d'alors supprimer Site Meter.

Pour les curieux qui jetterais un regard distrait sur les chiffres déclarés par l'outil sus-nommé, je rappel que mes premières pages sont du 22 janvier, mais que les stats ne commencent qu'à partir de ce 03 février ...

Paul Eluard

Ce post fait suite au paragraphe La mauvaise humeur du jour dans Oui – Non du 28.01.05. Il y était question de la menace de fermeture d'une classe au lycée Paul Eluard de Saint Denis (93).

Voici une bonne nouvelle reçue par courriel :

"Bonsoir,

Votre voix a porté loin, le ministre a entendu nos arguments :

aujourd'hui a été rendue publique l'annonce du maintien à Saint Denis de la classe de PCSI pour la prochaine rentrée.

De toute la France nous sont parvenus des messages chaleureux de soutien ; en à peine plus d'une semaine vous avez été plus de 300, anciens élèves, parents, professeurs, élus, citoyens, à vous engager à nos côtés. Vous avez contribué au développement de ce large mouvement d'opinion sans lequel rien n'aurait été possible.


La raison l'a emporté, mais ce combat, chacun le sait bien, ne s'achève pas là .... "

Ceci vaut bien un petit lien vers la ville de Saint Denis !

mercredi, février 02, 2005

Crépi décrépi

Là, on est loin de l'oxymore et plus dans le jeux de mots. Ca va, d'ailleurs, être le jour de jouer sur les mots ; des mot où se retrouvent les mêmes trois ou quatres lettres.

Comment entrebailler la porte permettant d'entrer dans le vif du sujet sinon en tournant autour de sa poignet afin de retarder encore un peu cet affrontement forcément dorsal ? Tiens : un oxymoron ?

Nous sommes le 2 février et c'est la Chandeleur.
Et que cuisine-t-on en ce jour ? Gagné : des crêpes !

Or donc, tout le monde a entendu parler des C.R.E.P.S., si non, voici un second lien pour mieux les connaître.

Pourquoi mentionner le CREPS hormis pour le plaisir de retrouver ces lettres ? N'est-ce pas là que sont formés les professeurs de sports devenus professeurs d'éducation physique et sportive ? Le CREPS est ou était leur IUFM, en gros ; je me trompe ?

Et, avant que d'entrer dans le vif du sujet – l'enseignement de l'informatique à l'école -, je voudrais mentionner, en deux mots, les Professeurs de la Ville de Paris (PVP).

Lorsque je mentionne, je lie ; donnant ainsi la parole à des gens plus compétent que moi. Voici un lien parlant des professeurs d'éducation physique et sportive, un autre pour les professeurs d'éducation musicale. Sur le même site, je ne trouve rien – ce jour – pour les professeurs d'art plastique.

Ces trois disciplines sont, à Paris, dans les écoles publiques (classes primaires : CP-CM2), dispensées par des PVP, salariés par la Direction des affaires scolaires (DASCO) de la Ville de Paris (Mairie du même nom).

Qu'en est-il partout ailleurs en France ? Existe-t-il des PVB à Bordeaux ou Bayonne ; des PVL à Lille, Lens ou Lyon ; des PVM à Marseille, Montpellier ? Et dans les écoles des villages lorsque les classes n'y ont pas été supprimées ?

Comment ça fonctionne en dehors de la capitale ? Je sais : au moment où de plus en plus de services publics sont privatisés, ce n'est pas l'endroit de poser cette question. Trop tard ...