Google+1

vendredi, juillet 29, 2005

Bonnes vacances

Il est temps de quitter Paris, pour passer un long week-end au bord de la Méditerranée (aussi) et de rejoindre gentes dames, douces damoiselles et gentil monsieur du côté de Banyuls. A dire le vrai, il est peut-être temps que je soulage Gérald de mon petit monstre et des deux siennes ...

Alicia, Eva, Annaelle et ma compagne, nous quitterons alors le département au chiffre - 66 -, non pas pour nous rendre de Chicago à Los Angeles, mais afin de fuir ce nombre si proche de cet autre ... Puis, après quelques étapes, nous rejoindront Gilliath de ce côté-ci de la même Mer.

Au programme : Roquebrune-Cap-Martin, son Office du tourisme (je plaisante !), son château du Xème siècle, son Cabanon Le Corbusier (image, en savoir plus), sa petite Grèce qu'Olivier veut que je retrouve et photographie, son sentier et ses escaliers vers la mer.

Puis il sera temps d'attraper un vol à Nice en direction d'Izmir. Et de là, autour de Mordogan et Karaburun (aussi).

Je vous souhaite de très agréables vacances ; si vous avez le bonheur d'en prendre. A bientôt !

lundi, juillet 25, 2005

La ferme Wallace

Puisque j'en suis à me faire plaisir en parlant de livres, de films, de séries connaissant, actuellement un franc succès, pourquoi ne pas poursuivre ?

Après le Da Vinci Code dont je parlais hier ; livre que je n'ai pas plus lu que son herzat Le Da Vinci Code Décrypté de Simon Cox, regardons un peu du côté de ce qui me permet, actuellement, de me détendre. {Au 26.07, voici un autre avis sur ce roman ; celui de Tizel}.

Le 26 juin, je mentionnais déjà la toute récente série Lost, les disparus ; voici un lien supplémentaire vers elle. En français.

Je ne sais pas si je suis particulièrement portés sur les introuvables, les perdus, les volatilisés ; mais il est une autre série ayant, en français, ce mot (disparus) dans son titre : FBI : portés disparus et - mais site rendu parfois indisponible par son provider [www.serieslive.com/series/fiche.php?multipass=127] - (d'autres bons sites en VF sur cette série, mais, hélas, avec des éléments indésirables).

Enfin, pour Annaelle qui se dore à Banyuls, voici un lien vers le volume VI commis par JK Rowling : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (Harry Potter and the Half-Blood Prince).

J'aurais tenté le premier ouvrage de la saga, mais comme Olivier, je n'accroche pas. Nous, nous en restons à Herbert (VO, VF), Tolkien ; pour les aventures en plusieurs volumes. Mais, je sais que l'auteur de SF préféré d'Olivier est CD Simak (1, 2 et, pour comprendre le titre de ce billet).

dimanche, juillet 24, 2005

Promenade obstruée

L'autre jour - la nuit était déjà noire -, mes pas s'aventuraient entre Notre Dame de Lorette et la place Saint Georges. Tout à coup, ma marche est soudainement bloquée par un service d'ordre ne laissant passer ni riverains, ni touristes, ni promeneurs.

Le groupe Columbia-Sony serait la cause de tout ce mic mac ; un concert live d'une des vedettes de ces américano-japonais ? Non : ni Audrey Tautou, ni, Jean Reno, ni Tom Hanks ne chantent que je sache. Ce dernier a-t-il encore un problème l'obligeant à communiquer avec Houston ?

Rien de tout cela. En effet, d'autres noms viennent à chatouiller les oreilles : Ron Howard, puis, Dan Brown. Si le premier me dit quelque-chose, le second ne m'inspire pas grand chose ; pourtant, je me dis que j'ai déjà croisé ce nom quelque part ...

Oui, bien entendu, il est question du Da Vinci Code ; et tout ce ramdam est tout simplement causé par le tournage du film adapté du roman à succès.

Sur Leonardo da Vinci, je connais surtout cette page spatio-temporelle ; je plaisante, voici un site étant plus dans le sujet. Et, puisque le nom de Vitruve a été prononcé ; voici de quoi en apprendre plus sur lui.

Au sujet du pavé (574 pages), j'ai, surtout, cet avis de Jeanne-Dominique. Mais, ne soyons pas chien et, après un détour par la Villette (le lien long à charger, mais amusant !...), rendons-nous sur le site du film à venir.

dimanche, juillet 17, 2005

Tartare sans désert

Je viens de me régaler avec un Tartare d'algues à l'huile d'olives ; donc, forcément excellent ! Sur le pot, je dégotte cette adresse ; même pas peur : je vous la transmets ! Quand c'est bon, pourquoi hésiter ; ce n'est plus de la publicité, c'est une bonne action ! Tartare d'algues tartiné sur des Wasa fibres. Bon, d'accord, là j'exagère un peu, le site n'est pas transcendant ...

Déjeuner improvisé après avoir accompagné mes dulcinées à la gare ; Annaelle va rejoindre ses amies Eva et Alicia, me laissant dans la fournaise parisienne pour aller se dorer du côté de chez Gérald avant ce qui devient un hypothétique séjour en Turquie ; même s'il était assez éloigné de Kusadasi (1, 2, 3).

Clavardage pose un vrai problème dans cet article : comment surveiller son blog, et, en particulier, les commentaires écrits à l'intérieur, alors que l'on est en vacances sans aucun accès à la toile. Non pas tant pour censurer, mais bien pour éviter des propos n'ayant rien à faire dans vos pages. Jusqu'à ce jour, je n'ai eu qu'à déplorer quelques tentatives de spam. Ne pas dire que l'on part en congés ? Ce n'est évidement pas la solution. Passer à la modération à priori ? Si l'interface le permet ... On est, là, sur le sempiternel terrain de la liberté dont trop abusent pour nuire.

Tartare sans désert ; rien à voir avec le Désert des tartares (1, 2). Quoi que, en ce moment, c'est plus la saison de suivre les conseils de lecture de Mon Monde Littéraire avec ce policier de Anne Perry.

Bonne soirée !

mardi, juillet 12, 2005

Torrent fluvial

Moi aussi, maître Olivier, je demeure fidèle au poste ; enfin, à la souris et au clavier !

Allez, continuons notre jeu commencé hier de bloguer en cascade ; c’est rafraîchissant !

C’est à dire : partir de l’idée d’un autre auteur d’article bloguant, rebondir dessus, l’illustrer, le commenter, le poursuivre ; d’un torrent, faire un fleuve.

Annaelle : dis papa, qui c’est Joe Coker ?

Gilles : c’est Cocker, ma fille ; Olivier a laissé passé une petite faute … Et puis là, des photos prises à Woodstock (le festival) en 1969.

Quand à dénicher des sons sur le web, ma fille, le Maître de la Tortue a raison : si tu refuses toute publicité et fenêtre non désirée, si tu refuses de télécharger ceci ou cela, tu ne trouves pas grand chose.

Dix pages de réponses dans Google sans pouvoir utiliser un seule des sites. Heureusement que les banques d’images existent ; elles … Ceci étant, je me dois de dire que la connexion, au moment où je prépare ces lignes, est désastreuse … Et ne me parlez pas du libre ; je suis tombé sur des sites où il faut s’inscrire si l’on veut obtenir quoi que ce soit. Libre et payant même combat …

Il ne reste que les radios en ligne … Si vous avez le logiciel idoine … Surtout : j’adorerais que vous me prouviez que je me trompe un jour où (bis repetita) : internet est déplorable dans le quartier et où ma machine n’apprécie guère mes impatiences.

Il ne me reste plus qu’à emprunter à Olivier de quoi écouter en ligne Johnny B Good (et autres titres), puis de finir en beauté avec les Creedence Clearwater (Revival) Revisited.


Et pendant ce temps, Brochard se fait décrocher après une échappée avec six autres coureurs et, jouant sa partition des années précédentes, Amstrong se retrouve en tête avec quatre hommes dont Rasmussen (porteur du maillot à pois) que l’on croyait un moment lâché à cinq kilomètres de l’arrivée. Selon ces pages

lundi, juillet 11, 2005

Orgues de Barbarie

Ces nouvelles remontent au mois de juin pour leurs publications dans le Monde … Mais il n’est jamais trop tard pour s’intéresser aux choses de la vie.

Partons, justement, de l’origine du monde (Gustave Courbet, 1866) pour nous arrêter un moment sur le billet d’Eric Fottorino du 30 juin. Il y est question de tétée. Madame, mademoiselle, monsieur : en Ohio, les femmes viennent d’obtenir le droit d’allaiter sans se cacher …

C’est tellement une nouvelle vous laissant mort de rire que je ne puis, en plus, résister à vous faire partager ce bon mot du journaliste : " … qui pourrait se targuer d’être sans avoir tété ?" Sublime ! Pas de rapport ...

Improvisons-nous, maintenant, taxonomiste pour regarder cette nouvelle de Une relatant la découverte ou l’existence d’un nouveau rongeur issu d’une très vieille famille. Rendons-nous au Laos, dans la région de Khammouan à la recherche de ce petit kha-nyou au triste destin puisqu’il finit souvent rôti à la broche.

Le fait irrationnel de l’histoire est que la bête était supposée disparue depuis un million d’année selon les paléontologues ; un peu comme le coelacanthe. Nous somme là, donc, face à une sorte de Phénix et non pas – afin de créer une boucle avec le début de cet article -, de Phoenix.

Pour terminer, je vais entrer dans le jeu de Tizel et Olivier et mentionner les mots clés et sites ayant amené des visiteurs vers ces pages.

En juin : oxymoron (en majuscules), fermeture ateliers informatique, pvp, fond fractal, chiflet, college capouchiné, jean loup chiflet so irresistible (texto, sic !...), gouvernement questionnaire école primaire cm2, éluard commentaire.

Je double même le gouvernement ; lol ! Sur le sujet préoccupant Olivier, je passe devant lui et, qui plus est, la fermeture des ateliers informatique ne figure pas dans les mots clés dont il parle ce jour.

Du côté referers et moteurs : le blog d’Olivier, Google.fr, la NSC, blogger.com, paname-ensemble, Google.com, tizel.free, Google.be, thot.cursus.edu.

Tizel se trouve bien dans la liste. Plus étonnant est la neuvième place de Thot qui, du coup, doit être un bon vecteur vers la page d’Olivier sur les ateliers informatique. Enfin, je suppose.

En juillet, je ne relève que les mots clés : pas de bavard a la muette, pas de bavard a la muette malet, fractal animation logiciel, ONU , 1966 ratifié par la France, Tout est relatif, et cela seul est absolu, lost disparus telecharger.

Comme quoi : un contenu diversifié ne fait pas de mal ! Ainsi que l’actualité ; je pense à la série de cet été en dernière position dans cette liste.

Cependant, mes chers maîtres mentionnés quelques lignes plus haut ; lorsque je poursuis la lecture du billet metABlog sur ce sujet, je me demande si, en fait, bien plus que ces provenances pouvant définir un classement du Page Rank, l’important ne serait pas plus le nombre de visiteurs ; et là, la NSC bat facilement MagiX-edu comme metABlog dépasse de loin mon oxyfra.

Aussi, Tizel, une phrase me fait réagir : n’est-il pas plus intéressant de savoir d’où proviennent tes visiteurs ; je veux dire : géographiquement ? Là encore, je suis prêt à parier qu’Olivier a un lectorat plus étendu que le mien. Alors : le PR réel ou affiché ? … Idem entre MagiX et la NSC

Tout ceci pour signifier que, en effet, on peut se demander à quoi correspond, désormais, ce classement PR …

Sortons de cet article avec une image et une musique n’ayant rien à voir avec le reste ; sauf avec le titre. sourire hypocrite mort de rire

mardi, juillet 05, 2005

Comètaire immobile

Pour un semblant de retour des titres oxymores, celui-ci – proche de Hector Servadac - est à bien triturer ; mâchouiller.

Le voilà le fameux Cosmos1 version Logo ! Demeurons dans ce type d’articles invitant à s’égarer – avec, toutefois, un fil d’Ariane – dans les méandre de la Toile, autour de thèmes et d'associations d’idées y afférent ; de manière toute personnelle comme chaque association du même nom et type.

Après la voile solaire, pérégrinons, cheminons vers cette pauvre comète lâchement agressée ; passons d’un échec à une réussite.

Deep Impact, donc. Peu avant 8 heures, lundi 4 juillet, la sonde américaine a percuté avec succès la comète Tempel 1. Un succès pour la NASA qui en a, lors, bien besoin.

Restons dans l’espace pour découvrir cette nouvelle offre de Google. Elle serait gratuite, mais il y a un fichier à télécharger. La Terre vue de satellites !

Et la planète vue de l’ISS de nuit ? Laissez votre souris en bas à droite jusqu’à ce qu’apparaissent les 4 flèches, agrandissez et régalez-vous en explorant du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Certes, lors, cette vue doit dater et les enseignements à en tirer ont peut-être évolués ; dans quel sens ? …

Revenons sur le plancher des vaches et promenons-nous vers ces personnages sans qui nous n’irons guère loin dans l’espace ; les robots.

Robopolis. Vie artificielle dot com, à découvrir, mais popup. Les robots, la robotique et les systèmes automatisés ; sérieux ! Robots dot net, en VO et bien complet, avec d'autres articles, en plus.

Ne pas oublier d'où vient le nom. A trouver dans ce site parlant des robots au cinéma. Plus sur Asimov.

Aibo, juste pour le gag lorsque l'on clique sur une des 3 images ; de l'anglais version japonaise.

Robot uniquement dans le nom (URL) ; jouer avec des lettres, bilingue à sa manière !

Bon surf !