Google+1

mercredi, août 31, 2005

Aube crépusculaire

Quelques petits propos sur des articles découpés et mis de côte.

Olivier parlait, en mai dernier, d'un article d'Eric Fottorino sur un mystérieux amateur de piano découvert sur une plage anglaise. Il se trouve que loin d'être un mystérieux John Doe (depuis, le lien qu'il plaçait en illustration a rejoint le monde des sites pollués ; je vous en offre un autre), voire, une sorte de Caméléon, était un vulgaire mystificateur, un simple usurpateur. Pour nous consoler, laissons divaguer les associations et permettons-nous de mentionner Mac Gyver ; et nous faisons bien, car voici une bien bonne idée de site dont certains ne sont pas prêt de partir !...

Début août, la même source réagissait sur les incendies en Espagne et au Portugal ; la première a perdu 107 000 hectares depuis le début de l'année ; le Portugal, 135 000. Le Monde du 24.08.

Et des langues et idiomes ; combien de perdus ? Le Monde a réalisé une mini-série estivale sur le sujet ; j'en connais qui l'ont moins suivie que d'autres thèmes ... On compterait encore quelques 6 000 idiomes ou langues dans le monde issues de différentes souches, toutefois moins nombreuses. Attention, avec ce premier lien, on entre dans l'abstrus, le complexe ... L'UNESCO fait à peine plus léger ! Celui-ci est bilingue, si vous êtes perdu avec la vf ... Pour demeurer sérieux, j'avouerai plaindre ce cher C3PO (en construction, celui-ci est bien aussi), aussi connu sous le nom de Z6PO (une vf, une version CAO ...) Combien de langues de l'Univers parle le gentil droïdes déjà ? Une réponse dans ce document PDF (Adobe Reader nécessaire) ? Ce type de présentation est commode dans certains contextes, mais c'est réellement pénible à lire ; surtout à cause de ce type de mise-en-page laissant plein de vides n'étant utiles qu'à l'impression. Le travail de monsieur Véronis est intéressant - et je crois l'avoir rencontré au détour d'un billet d'Olivier : ah oui, celui-ci ! - et il serait regrettable qu'il n'en existe pas de versions sous HTML.

Cette promenade est déjà longue ; je vous laisse donc pour ce soir.

jeudi, août 25, 2005

Jeux de langues

Aucun jeux de mots dans ce titre.

Je ne veux pas m'immiscer dans les échanges linguistiques entre la belle Annaelle et le vénéré Olivier, mais il s'avère qu'en cette contrée, on épluche les pommes de terre, écosse les petits pois (oups, pardon), pèle les oranges. On peut aussi y peler de froid. Et, en cuisine, on émince (on est mince ?) ...

Du côté du café, en mer, c'est encore un grain et, dans le domaine de la beauté, c'en est toujours un ; alors, hors noms propres, pas de grin (égréner et égrainer, Olivier, pour ta bulle sur le lien s'égrènent de ce billet). En folie non plus ; pas plus.

Aviez-vous bien admiré la superbe cascade lorsque je liais My English World dans l'article précédent ? Maintenant, je vote pour installer un lien permanent vers cet autre blog de JeanneDominique. Ma fille va ainsi apprendre l'anglais ! Pas sur la tête !

Et, s'il faut prendre congé de manière sérieuse, je vous inviterais à lire ce billet de Tizel sur la dernière lubie de Google.

mardi, août 23, 2005

Retour et détours

Dès ce semblant de reprise, de chez Gilliath, en fait, avant le retour vers la grisaille parisienne - et un cliché, un ! -, ce n'est pas forcément du contenu qui attend l'auteur de ces pages, mais un agréable travail de mise à jour des liens permanents (Links, ici).

A commencer par la gentille Gaëlle qui, sans rien demander, à placer, sur son blog littéraire - car elle en maintient au-moins un autre, in english, please ! ainsi qu'un site web - ; un lien vers ces pages. Voici bien une mordue et, d'ailleurs, Olivier se dit qu'il n'est plus le seul à webmasteriser en amateur heureux. Avec de l'intérêt à l'art de la chose, tout en ne se servant du côté obscure de la technologie uniquement lorsqu'elle lui permet d'exprimer ce qui entend suggérer ; sans prise de tête, tout en étant responsable (mais non, je ne fais pas allusion à cette fausse polémique - Commentaires et jours suivants). Et moi, ô Sensei du metABlog, j'épluche les haricots ? ... arretez les chatouilles

Le second, c'est monsieur Jan qui, sorti du concours Sorcier glouton, se lance dans celui prétendant, je cite : "MSNbetter thanGoogle". C'est impossible, même par rapport à Yahoo ... Que Jan puisse soutenir une telle assertion étonne, surprend mon bon Maître, mais voilà : depuis ActuLab, Olivier lui demeure fidèle et, en plus, sur ce blog, se trouve une rédactrice aussi déjà liée ici et un peu trop silencieuse ; la grande Ernestine ! sourire radieux Zen quoi