Google+1

vendredi, août 31, 2007

BlogDay2007

Cette année, le blog day se fait à quatre mains entre ici et les blogs d'Olivier sans éparpiller les adresses hypertextes. Du coup, cela représentait 15 blogs à choisir. Vous les trouverez sur :

BlogDay2007.

En passant, je vais, ici, remercier Mondemo qui m'indique comment de nouveau rendre l'annonce de vos commentaires active (De vous à moi colonne de droite). Si vous êtes sous Blogger, c'est une piste qui peut vous intéresser ...

Feliz Blog day, Happy Blogday, Joyeux blogday 2007 à toutes et tous ! BlogDay2007.

vendredi, août 17, 2007

URL active

Afin qu'un lien soit actif dans les commentaires de Blogger, il faut introduire une ligne de code. Voici, en image, cette ligne à saisir :




Code à saisir afin de rendre une adresse active dans les commentaires de Blogger.


Le résultats sera : Oxymoron fractal en bleu (généralement), le pointeur de votre souris passe d'une flèche à une main et vous pouvez cliquer. Si vous exécutez un clic droit puis choisissez Ouvrir dans un nouvel Onglet, le blog mentionné s'ouvrira dans un nouvel onglet de votre navigateur.

Il n'y a plus qu'à transformer l'url avec votre adresse et Oxymoron fractal par le nom de votre blog ou le titre du billet que vous désiriez indiquer dans votre participation.

A bientôt, j'espère ! ...

jeudi, août 09, 2007

Baiji's Constellation

Une équipe américaine présente le prototype d'une combinaison spatiale révolutionnaire. Alors, finis, les énormes scaphandres spatiaux que revêtent les astronautes lors de leurs sorties dans le vide sidérale pour réparer un panneau solaire de la Station Spatiale Internationale ? Terminée l'actuelle combinaison EMU (Extravehicular Mobility Unit) de la Nasa ? Il semblerait que oui ; en tous cas pour le programme Constellation.

Alors : qui sera la styliste de l'espace ? Dava Newman du M.I.T. avec sa Bio-Suit : Le corps de l'astronaute est passé au scanner. Un logiciel calcule alors les lignes qui ne s'étirent pas, même quand le sujet est en mouvement. Une combinaison en élasthanne et nylon est alors fabriquée sur mesure. Les contre-pressions sont concentrées sur ces lignes, ce qui n'entrave donc pas le mouvement. Autres atouts : sa légèreté et sa sécurité. Si une micro météorite perce la Bio-Suit, il sera facile de la réparer dans le vide avec une rustine.

En attendant les missions vers la Lune et Mars, ces innovations pourront servir à l'entraînement des athlètes ou à la rééducation des blessés.

Une partie de l'âme chinoise s'en est allée (The Independent) avec celui qui est surnommé la Déesse du Yangtsé ; le dauphin blanc de Chine, ou baiji (idem). Il est le premier cétacé déclaré éteint à cause des humains (même source). Une expédition partie à sa recherche n'en a pas trouvé un seul (baiji.org). L'expédition a, par contre, croisé un cargo tous les 800 mètres. Le sonar des baiji ne pouvait plus fonctionner, et ils tombaient dans les filets des nombreux pêcheurs de la région. Un dixième de la population mondiale vit aujourd'hui dans le bassin du Yangtsé. Le baiji, lui, y vivait depuis plus de 20 millions d'années.

La Constellation du Dauphin existe bien : Wikipedia, Astro Rennes, CSDM.

10.08.07 : Comme Olivier de Bloguer ou ne pas bloguer et Nuage de blogs, je reviens très rarement sur un article. Voici une exception afin de compléter un choix de pages Web sur cette disparition du Dauphin Blanc en Chine. Si vous avez aussi écrit sur ce sujet, vous êtes bienvenue à signaler votre article en commentaire. Attention : sous Blogger, il faut du code pour rendre un lien opérationnel.

La fin de baiji, déesse du fleuve. Une espèce disparaît (il faut descendre un peu dans la page). Et aussi : le Nouvel Obs, Rue 89, Futura-sciences, Inventerre.

dimanche, août 05, 2007

Débris en orbite terrestre

On compterait 600 satellites actifs ; je dirais : les connus, déclarés, officiels. Ne me dites pas qu'il n'en est pas d'autres ... Au niveau débris de plus de 10 cm, le nombre serait de 12 000. Les déchets les plus volumineux sont les quelques 2 200 satellites abandonnés ainsi que les derniers étages de lanceurs ; lesquels peuvent mesurer jusqu'à 20 cm de long sur 4 m de diamètre.

Pour les débris compris entre 1 et 10 cm, le chiffre s'élève à 200 000 ou 250 000 dont de nombreux résidus d'explosions et de collisions ainsi que des boulons et du matériel perdu par les astronautes en sortie dans l'espace.

Les plus petits débris - entre 1 mm et 1 cm -, il y en aurait plusieurs millions ; des écailles de peinture aux petits morceaux de couverture thermique.

La vitesse de déplacement des débris est estimée entre 15 et 20 km par seconde.

Plusieurs agences se penchent sur ce problème dont l'Inter Agency Space Debris Coordination Commitee (IADC), 11 agences spatiales dans le monde (Etats-Unis, Chine, Japon, Russie, France, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Inde, Ukraine), sans oublier l'Agence spatiale européenne.

Le problème est crucial et a ses spécialistes comme Fernand Alby du CNES ou des services dédiés comme le Space Surveillance Network de la NASA. Le sujet sera même présenté prochainement au comité chargé des affaires spatiales (Copuos) à l'ONU.