Google+1

mercredi, juin 30, 2010

Don't be Stupid


Ces deux images sont le recto et le verso de sacs plastiques donnés par les buralistes et, naturellement, comme c'est un cadeau publicitaire, ils en ont tout un stock. Et bien, à partir de dorénavant et jusqu'à écoulement complet, les buralistes sont tenus - sous peine de je ne sais quoi - à retourner ces sacs - l'intérieur étant blanc - avant de les proposer à la bonne clientèle ; celle qui ne viennent pas que pour un paquet, une boîte.

Cette censure émane-t-elle d'une ligue féministe sans humour ou, plus probablement, de celle contre le tabac. Je précise que le fumeur du groupe ne roule rien, ne fume ni brunes ni blondes, mais des cigarillos et, non : pas des barreaux de chaises ; il n'en n'a pas les moyens ... Mais, en effet, pour toute notre équipe de Banyuls, Menton et Paris, pour les longues et fines ; c'est quand elles veulent. Il n'y a qu'à regarder le Wallwisher-OlivierSC.

Oui : c'est de l'humour ! ...

dimanche, juin 20, 2010

Biodiversité à Motercalo


Qui c'est qui tient la promesse faite dans Motercalo and the Yellow Submarine au paragraphe Biodiversité, environnement avec le lien vers La biodiversité c'est ma nature où vous pourrez créer votre portrait et signer la pétition ?

Olivier n'est pas si lent que ça, mais il ne pouvait résister à cette illustration pour Papy Logo ! ...

Et, vous avouerez que Logo rime avec Motercalo. Notre ami Motercalo actu ; ma femme recursive motercalo reprise avec une grande gentillesse par Lautreje Motercalo ; Meselféebulations et un Motercalo en Limousin ; Michèle partie prier St Motercalo ; Aiguebrun photoblog et ses cerises de Motercalo. La plupart repris dans MotercalOSC et, certains, aux images affichées sur le Wallwisher-OlivieSC Motercalo.

Dernière minute : ne manquez pas Salia, la belle de Motercalo ; elle est superbe !

lundi, juin 07, 2010

Motercalo in the Voyager to the Lolita Strain


Cette ancienne image, dont vous reconnaîtrez l'inspiration, en pensant au Trou noir de planet Motercalo qui, lui, me ferrais plus songer au Voyager de Star Trek où, sans fumer de MoterCalo, mais en se régalant d'une Limonade Motercalo dans les bras d'une Lolita aimant les sucettes Motercalo avant de revenir, penaud, auprès de sa belle femme récursive de Motercalo puis, ensembles, aller se faire une toile au Motercalo Palace sur Hollywood Boulevard. Tenons fermes, soyons Des Motercalo bien accrochés ! Et n'oublions pas d'admirer les images nous étant dédiées sur le Wallwisher-OlivierSC Motercalo ...

Vous ne décryptez pas le titre ? The Andromeda Strain. Sans oublier le Star Trek Voyager. Motercalo ? Eh, oh ! Lolita, quoi, Lolita ?! ... Mais rien que pour les Princesses Alicia et Eva, alors !